Vidéos : En pleine tempête, il défonce deux voitures de police sur l'autoroute

En pleine tempête, il défonce deux voitures de police sur l'autoroute

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Les Autos dans Vidéos
Partager sur Facebook
4,500 4.5k Partages

En raison de la tempête qui a frappé le Québec ce dimanche, le ministère des Transports avait prévenu les Québécois de rester à la maison et d'éviter tout déplacement non nécessaire. La visibilité était nulle sur plusieurs routes de la province et il fallait faire preuve de grande prudence pour éviter les dérapages et les accidents. 

Malheureusement, les accidents ont tout de même été nombreux sur les routes. À Candiac, la police de Roussillon s'est rendue dans un embranchement de l’autoroute 15 Nord pour venir en aide à la Sûreté du Québec sur les lieux d'un accident. 

À son arrivée, l'une des deux voitures de police a été impliquée dans une collision, selon les informations confirmées par le lieutenant de la police de Roussillon, Daniel Cyr, au Journal de Montréal.

Une remorqueuse a foncé tout droit sur cinq voitures déjà immobilisées quelques secondes plus tard, défonçant deux véhicules de police qui étaient placées pour barrer la route. 

Une vidéo captée par le conducteur de la remoqueuse a été diffusée dans les médias sociaux avec comme commentaire : « L'impévu de ma journée! »

« Quatre personnes dont de nos agents ont dû être transportés à l’hôpital Anna-Laberge. Ceux-ci ont été blessés par le deuxième impact », a indiqué  Daniel Cyr, au Journal de Montréal. Les policiers ont depuis reçu leur congé de l'hôpital, mais on ne connaissait pas lundi l'état des autres conducteurs impliqués dans ces collisions. 

Le conducteur de la remorqueuse a réagi sur les médias sociaux. 

« Pour mes proches et amis FB, il est plus facile de vous dire ici que je ne suis pas blessé et je vais bien, les policiers egalement au derniere nouvelle se portait bien et ont faite une belle intervention avec les SQ, les Ambulances, Les Pompiers. J'echappe au control de ma video et meme les chaines de nouvelles m'harceles pour m'utilisé chose que j'ai refusé. Soyez prudent sur la route, aujourdhui demain hier car comme vous l'avez vu, n'importe comment... a n'importe qui sa peux arriver et pas mal plus vite qu'ont pourraient le penser », a-t-il écrit sur son compte Facebook. 

Il a aussi ajouté un long commentaire sous la vidéo du Journal Le Reflet. 

Partager sur Facebook
4,500 4.5k Partages

Source: Journal de Montréal et Journal Le Reflet
Crédit Photo: Capture d'écran