Nouvelles : Une province instaure une loi plus sévère qui fera perdre le permis de conduire aux automobilistes ne respectant pas un autobus scolaire.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Une province instaure une loi plus sévère qui fera perdre le permis de conduire aux automobilistes ne respectant pas un autobus scolaire.

Tolérance zéro pour les contrevenants.

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
7,505 7.5k Partages

Alors que de nombreux accidents impliquant des autobus scolaires ont eu lieu au cours des dernières semaines un peu partout en Amérique du Nord, le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard a décidé de frapper fort pour enrayer ce phénomène puisque désormais les automobilistes vont perdre leur permis s'ils dépassent illégalement un autobus scolaire

C'est la chaîne de télévision CBC qui rapporte cette nouvelle qui est plutôt de bon augure pour la sécurité de nos enfants, mais qui va certainement agacer un grand nombre d'automobilistes tant cette réglementation est d'une sévérité sans précédent. En effet, le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard a décidé de prendre une décision audacieuse pour assurer davantage la sécurité des écoliers puisque désormais les automobilistes vont perdre leur permis s'ils dépassent illégalement un autobus scolaire. Plus précisément tous les contrevenants qui dépassent illégalement un bus risquent le retrait de 12 points d'inaptitude ce qui équivaut à une suspension de trois mois sur leur permis de conduire. Mais ce n'est pas tout, une amende de 5000 dollars viendra compléter cette addition plutôt salée.

C'est la ministre des transports Paul Biggar qui annoncé cette mesure choc qui entrera en vigueur le 8 décembre prochain dans l'ensemble de la province indique CBC. Cette nouvelle réglementation vient notamment répondre à la demande des parents d'élèves et des chauffeurs de bus qui ont demandé à ce que les infractions impliquant les autobus scolaires soient plus sévèrement punies par la loi en raison du danger que cela représente pour une multitude de jeunes enfants. La chaîne de télévision explique que l'automne passé, des automobilistes avait failli frapper des enfants qui montaient et descendaient d'un autobus scolaire, cela avait bien évidemment alarmé une partie de l'opinion publique qui a réclamé au gouvernement d'agir.

Ajouté à ça, les voisins américains ont connu plusieurs accidents de la route impliquant des autobus scolaires cet automne, ce qui a peut-être fini de convaincre le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard d'agir au plus vite. D'ailleurs, elle devient la province la plus stricte à ce niveau-là dépassant l'Ontario qui prévoit une amende de 4000 dollars pour chaque automobiliste qui dépassent illégalement un autobus scolaire. La Nouvelle-Écosse, quant à elle, est la troisième province la plus stricte avec des amendes pouvant aller de 697,50 dollars à 2422,50 dollars.

Comme vous l'aurez compris, il s'agit d'une nouvelle réglementation choc et le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard a décidé d'instaurer une tolérance zéro pour les contrevenants. Forcément cette nouvelle divise les habitants de la province, mais pour beaucoup il s'agit d'une mesure nécessaire si on veut assurer la sécurité de nos enfants au quotidien. C'est sans doute le prix à payer pour que les routes soient plus sûres et que des drames ne se produisent plus. Il s'agit donc d'une décision audacieuse et on est curieux de voir son impact au cours de la prochaine année.

Il serait intéressant de voir si ce genre de réglementation très sévère pourrait être appliquée dans des provinces comme le Québec ou l'Ontario. Forcément la réaction de la population serait différente, mais peut-être que les effets seraient positifs. Une idée qui est peut-être à explorer pour les deux provinces les plus peuplées du pays.

Partager sur Facebook
7,505 7.5k Partages

Source: CBC
Crédit Photo: Unsplash