Nouvelles : Une jeune mère de 21 ans meurt dans un face-à-face

Une jeune mère de 21 ans meurt dans un face-à-face

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
418 418 Partages

On connait maintenant l'identité de la personne qui est décédée dans le violent accident survenu sur la route 232, près de Témiscouata-sur-le-Lac, jeudi.

Nous vous avions informés qu'une jeune famille avait été impliquée dans une collision et qu'ils avaient tous été transportés d'urgence à l'hôpital. 

C'est la jeune mère de 21 ans qui est décédée. Il s'agit d'Aryanne Bernier, 21 ans, de Saint-Cyprien.

Son conjoint, un jeune homme de 23 ans, serait toujours à l'hôpital et son état est considéré comme étant « sérieux », mais stable. Il a été transféré dans un hôpital de la région de Québec. 

C'est lui qui était au volant de la Kia Rondo.

« L’enquête sur cette collision semble démontrer qu’un des deux véhicules aurait dérapé sur la chaussée pour ensuite être heurté par l’autre véhicule qui arrivait en sens inverse », a expliqué le sergent Claude Doiron, relationniste à la Sûreté du Québec (SQ), à Info Dimanche.

L'enfant du jeune couple va bien, a assuré la SQ. Il a été transporté par ambulance à l'hôpital par mesures préventives, mais il n'a finalement pas été blessé dans l'accident. 

L'accident est survenu vers 11 heures ce jeudi, à la hauteur du kilomètre 33. Les conditions météo difficiles seraient en cause d'après le sergent Claude Doiron de la Sûreté du Québec. Il y avait des forts vents et de la poudrerie compliquant les déplacements. La route a été fermée dans les deux directions plusieurs heures avant d'être ouverte à la circulation. 

« Les policiers ont été appelés pour une collision entre une minifourgonnette et une camionnette au km 33 de la route 232. Les pompiers ont extirpé les trois occupants de la minifourgonnette avec les pinces de désincarcération. Les deux occupants de la camionnette ont aussi été amenés à l’hôpital de Rivière-du-Loup, mais avec des blessures plus mineures », rapportait le sergent Doiron, jeudi matin.

« Un reconstitutionniste en scène de collision a été demandé sur place pour faire enquête. On sait toutefois que la collision est survenue au moment où les conditions climatiques étaient particulièrement difficiles, rendant les déplacements routiers particulièrement difficiles », précisait pour sa part la sergente Béatrice d’Orsainville, jeudi en début de soirée.

Partager sur Facebook
418 418 Partages

Source: Radio Canada · Crédit Photo: Capture d'écran