Nouvelles : Une jeune femme blanche arrêtée par la police fournit la pire des excuses pour s'en sortir.

Une jeune femme blanche arrêtée par la police fournit la pire des excuses pour s'en sortir.

La bêtise humaine n'a pas de limite

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
748 748 Partages

En Caroline du Sud, une femme de 32 ans s'est fait arrêtée par la police pour excès de vitesse ainsi que pour avoir brûler un stop et a dit à la police qu'il ne devait pas l'arrêter parce que c'était une fille blanche bien propre.

C'est le Daily Mail qui raconte cette histoire hors du commun, en effet on aura rarement entendu une phrase aussi stupide cette année alors que pourtant il y a de quoi faire. Lauren Cutshaw, une agent immobilière de 32 ans s'est fait arrêtée par la police pour excès de vitesse ainsi que pour avoir brûler un stop et a dit à la police qu'il ne devait pas l'arrêter parce que c'était une fille blanche bien propre. Un véritable scandale tant cette phrase est connotée d'une arrière pensée raciste.

Selon Daily Mail, en plus de ces infractions au code de la route, Lauren Cutshaw était en état d'ébriété au moment des faits. Le média explique qu'elle était largement au-dessus de la limitation autorisée en Caroline du Sud. Elle s'en est d'ailleurs défendu en disant qu'elle n'avait bu que deux verres de vins mais les policiers lui ont répondu que cela devait être de très gros verres. 

Ajouté à cela, le Daily Mail explique que la police aurait retrouvé également de la marijuana sur elle, ce qui commence à faire beaucoup en termes d'infractions. Se trouvant dans une mauvais situation, la femme d'une trentaine d'années a décidé d'essayer de trouver une excuse en béton armé pour attendrir les policiers en disant qu'elle était une fille blanche bien propre, qu'elle était allé à l'université, dans une sororité et qu'elle aurait été également cheerleader. Elle ajouta même que son petit copain est un policier.

On ne sait pas vraiment pourquoi elle a dit tout ça, est-ce qu'elle s'est dit dans sa tête que ces policiers étaient racistes et qu'ils n'allaient pas l'arrêter parce qu'elle était blanche et blonde? Si c'est le cas, on est vraiment dans la bêtise humaine au plus au point. Heureusement les policiers n'ont pas accepté ses excuses très douteuses et l'ont arrêté pour deux infractions au code de la route ainsi que possession de marijuana. 

En plus des charges qui pèsent contre sa personne, elle a perdu également son travail dans une célèbre firme immobilière parce que ses propos racistes ont fait évidemment le tour du web et n'ont pas été du tout du goût de son employeur.

Partager sur Facebook
748 748 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Facebook