Nouvelles : Un Québécois reçoit une contravention salé pour avoir utilisé le haut-parleur de son téléphone cellulaire.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un Québécois reçoit une contravention salé pour avoir utilisé le haut-parleur de son téléphone cellulaire.

Une décision qui va faire beaucoup parler.

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,480 2.5k Partages

Il s’agit d’un véritable tremblement de terre qui s’est produit dans la ville de Rosemère où un automobiliste a été condamné par la justice parce qu’il utilisait le haut-parleur de son cellulaire au volant. Une décision qui va forcément faire beaucoup de bruit aux quatre coins de la province.

C’est le quotidien le Journal de Montréal qui rapporte cette nouvelle d’une importance capitale pour les automobilistes québécois. En effet, dans la ville de Rosemère, un automobiliste vient d’être condamné par la justice parce qu’il utilisait le haut-parleur de son cellulaire au volant. Il faut toutefois remettre cette histoire dans son contexte pour mieux comprendre cette décision de justice qui semble être tout à fait logique lorsqu’on a toutes les cartes en mains.

Ainsi, le Journal de Montréal raconte que Steeve Poulin et sa femme Marie-Josée Tremblay ont été arrêtés par la police juste après leur sortie d’un lave-auto. Les policiers les avaient observés depuis quelque temps et ils ont pu les cueillir au moment où ils s’y attendaient le moins. En effet, les forces de l’ordre avaient remarqué que Marie-Josée Tremblay tenait le téléphone de son mari avec la fonction haut-parleur ouverte pour que ce dernier puisse continuer sa conversation téléphonique tout en conduisant. Pour la police, cela était une infraction et ce fut une raison suffisante pour les arrêter.

Les policiers reprochaient à Steeve Poulin d’utiliser son téléphone au volant sans avoir un véritable « dispositif mains libres », relate le Journal de Montréal. Force est de constater qu’une femme qui tient un téléphone avec le haut-parleur activé ne peut pas être qualifiée de « dispositif mains libres ». En effet, Radio-Canada expliquait dans un article que pour utiliser la fonction haut-parleur de votre cellulaire alors que vous conduisez, il faut utiliser un support à cellulaire dédié à cette utilisation. Un passager n’est donc pas considéré comme un support à cellulaire. 

Steeve Poulin a donc été condamné pour l’utilisation de son cellulaire au volant, mais par contre on ne sait pas quel fut le montant de son amende pour le moment. Toutefois, le Journal de Montréal indique que pour ce genre d’infraction au Code de la sécurité routière, l’amende prévue à cet effet est située entre 300 $ et 600 $.

Partager sur Facebook
2,480 2.5k Partages

Source: Journal de Montréal
Crédit Photo: iStock