Nouvelles : Un Québécois arrêté en état d'ébriété avec deux enfants à bord de sa voiture.

Un Québécois arrêté en état d'ébriété avec deux enfants à bord de sa voiture.

Et ce n'est pas la première fois que ça arrive.

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
536 536 Partages

À l'approche de la période des temps des fêtes, les contrôles de police sur la route sont plus fréquents et à juste titre puisque certaines personnes font des imprudences comme cet homme qui s'est fait arrêter complètement saoul au volant alors que ses enfants étaient à bord.

C'est le quotidien le Journal de Québec qui révèle cette information d'une importance capitale en termes de sécurité routière tant il est primordial de rester prudent sur les routes en cette période du temps des fêtes. En effet, dans la ville de Jonquière, un père de famille a été arrêté complètement saoul au volant alors que ses enfants étaient à bord. Pour couronner le tout, il a été flashé à 81 km/h alors qu'il roulait dans une zone qui était limitée à 50 km/h. Il était donc 31 km/h au-dessus de la limite, ce qui est immense.

Mais ce n'est pas tout, il y avait également ses deux enfants à bord alors qu'il était dans un état d'ébriété avancé indique le Journal de Québec. La police a décidé de lui faire un test d'alcoolémie en le faisant souffler dans un éthylomètre et le constat est effarant : il avait un taux d'alcoolémie deux fois supérieur à la limite permise. Il a donc mis sa vie en danger, mais surtout celle de ses enfants et des autres automobilistes sur la route. Un véritable danger public. 

D'après les informations du Journal de Québec, les policiers auraient senti l'odeur d'alcool émanant de l'automobiliste au moment de l'arrestation ce qui illustre bien dans quel état il était. Malheureusement, le quotidien explique que ce n'était pas la première fois qu'il se fait arrêter pour ce genre de raison. En effet, c'était sa quatrième arrestation pour conduite en état d'ivresse. C'est ce qu'on appelle ne pas retenir les leçons du passé. 

Le pire dans toute cette histoire c'est que cet homme avait l'interdiction de conduire une voiture explique le Journal de Québec. En effet, après sa dernière arrestation au mois d'octobre, il avait reçu l'interdiction de conduire pendant trois ans. Il a donc enfreint la loi et va devoir répondre de ses actes devant un tribunal et on imagine que cette fois sa peine sera encore plus lourde.

Partager sur Facebook
536 536 Partages

Source: Journal de Québec · Crédit Photo: iStock