Nouvelles : Un projet de loi interdira prochainement les rodéos de rues

Un projet de loi interdira prochainement les rodéos de rues

Fini les rodéos urbains

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
3,946 3.9k Partages

En France, les rodéos se multiplient de plus en plus dans les zones urbaines. Le gouvernement a décidé d'agir pour un terme à cette mode.

Que ce soit en voiture, à moto, en quad ou avec d'autres véhicules, ces rodéos provoquent de plus en plus d'incidents à travers le pays.

Pour la seule année 2017, près de 9000 rodéos ont été recensés en France. Ces rodéos ont le plus souvent lieu sur des parkings ou dans les centre-villes. 

Les habitants sont excédés par ces rodéos bruyants et de plus en plus dangereux. Et pour cause, en plus du bruit, ils provoquent aussi parfois des accidents graves.

À Lormont près de Bordeaux, les résidents n'en peuvent plus. Récemment une fillette a été blessée à cause d'un rodéo sauvage.

"Ils se manifestent là sur le trajet du tramway. Ils passent devant chez moi. C'est inferrnal, il faudrait que ça cesse" témoigne un habitant de Lormont.

Les habitants ont lancé un appel à l'aide au gouvernement afin de trouver une solution pour mettre un terme à cette tendance. 

Et les forces de l'ordre n'ont pas toujours les moyens de lutter.

"On essaie de relever les contraventions, mais il est vrai que ces contraventions ne nous donnent pas les pouvoirs de coercition qui nous permettraient de placer ces gens-là en garde à vue et de saisir les véhicules qu'ils utilisent" explique le commissaire Gilles Bernard.

Vous pouvez découvrir ci-dessous un reportage de France 3 qui est allé enquêter sur ce phénomène dangereux dans cette ville de Gironde:

Et l'appel à l'aide des français a été entendu par le gouvernement. 

Ce jeudi, les députés de l'Assemblée Nationale étudient en effet un projet de loi pour faire cesser les rodéos dans les zones urbaines.

Le projet prévoit la saisie du véhicule dans le cas de ce type d'infraction. Mais ce n'est pas tout.

La loi prévoit également une peine de prison d'un an ainsi qu'une amende de 15 000 euros. 

Voilà qui devrait calmer les amateurs de sensations fortes dans les villes de France. 

Cette loi aurait dû être créée bien avant car le phénomène du rodéo n'est pas nouveau en France. 

Mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais!

Partager sur Facebook
3,946 3.9k Partages

Source: BFM, France 3 · Crédit Photo: BFM