Nouvelles : Un policier du SPVM stationné sur une piste cyclable pour faire du radar.

Un policier du SPVM stationné sur une piste cyclable pour faire du radar.

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que depuis plusieurs jours de nombreux citoyens n'hésitent pas à mettre en lumière les mauvais agissements de la police, le champion olympique Alexandre Bilodeau a dénoncé une manoeuvre douteuse du SPVM ce mercredi.

C'est le site web d'informations et de divertissement Petit Petit Gamin qui rapporte cette nouvelle qui risque de faire le tour du Québec. Le champion olympique Alexandre Bilodeau a dénoncé une manoeuvre douteuse du SPVM ce mercredi à l'île des Sœurs. En effet, le sportif a publié 2 «stories» sur Instagram pour mettre en lumière un mauvais agissement de la police. «Grande preuve de jugement du SPVM. Sur la piste cyclable pour faire du radar quand il y a beaucoup d'alternatives avec les rues transversales. Bravo au champion qui m'a envoyé promener quand je lui ai fait part».

Dans sa 2e «story», il explique que finalement tout est rentré dans l'ordre. «Fun fact, je suis repassé pas loin en finissant ma course seulement 10 minutes après et les 2 champions du SPVM avaient tassé leur auto patrouille. Ça valait vraiment la peine d'envoyer promener un citoyen».

Crédit photo: Capture d'écran Instagram Alexandre Bilodeau
Crédit photo: Capture d'écran Instagram Alexandre Bilodeau

Ce revirement de situation est sans doute dû au SPVM lui-même qui lui a répondu sur Twitter. «Bonjour, merci de nous avoir fait part de cette situation. L’information a été envoyée aux personnes concernées».

Alexandre Bilodeau s'est également fendu d'une réponse. «Merci du suivi. Je trouvais ça non seulement ironique de commettre une infraction pour pouvoir en émettre d’autres, mais aussi très dangereux. Ceci dit, il y a beaucoup d’autres endroits pour faire respecter la vitesse des automobiles et c’est important de le faire».

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Petit Petit Gamin · Crédit Photo: Courtoisie