Nouvelles : Un homme se fait saisir sa voiture parce que l'ancien propriétaire avait des dettes impayées.

Un homme se fait saisir sa voiture parce que l'ancien propriétaire avait des dettes impayées.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un homme de Saint-Apollinaire s'est fait saisir sa voiture parce que l'ancien propriétaire du véhicule avait des dettes impayées.

Le jeune homme de 22 ans nommé Anthony Lachance a expliqué à ICI Radio-Canada qu'il avait trouvé la voiture de type Ford Mustang chez le marchand de véhicules Scuderia Auto du quartier Beauport de Québec.

C'est donc en août 2018 que le jeune conducteur a fait l'acquisition de son Mustang Cobra pour une somme de 7000 dollars, mais ce qu'il ignorait encore, c'était que le vendeur avait été condamné en 2017 pour avoir trafiqué des odomètres. Ainsi, l'Office de la protection du consommateur avait obligé le commerçant à payer des amendes de 3800 dollars.

Quelques semaines après l'achat de sa voiture, un huissier arrive chez Anthony Lachance afin de lui saisir sa voiture. 

Le jeune homme apprend alors qu'étant donné que Scuderia Auto a fait faillite, le créancier du concessionnaire, NextGear Capital, avait un droit de propriété sur son véhicule. En effet, comme le véhicule d'Anthony Lachance avait été enregistré au Registre des droits personnels et réels mobiliers (RDPRM), il est toujours considéré comme étant la propriété du concessionnaire, ce qui fait donc en sorte que le propriétaire de la voiture n'a pas vraiment de recours.

Alex Pothier, porte-parole au ministère de la Justice du Québec, invite fortement les futurs acheteurs de véhicules à toujours effectuer une vérification au registre en ligne. Ce dernier indique que pour une somme de 3 dollars, "C'est une vérification qui prend quelques minutes, qui nous permet de faire la transaction en ayant le coeur libre".

Selon les informations obtenues par ICI Radio-Canada, une vingtaine de voitures vendues par Scuderia Auto avaient aussi été enregistrées auprès du RDPRM et celles-ci ont été ciblées pour une saisie.

On ignore si toutes ces voitures ont fait l'objet d'une saisie.

Enfin, comme Anthony Lachance avait remis son premier véhicule en échange au moment d'acheter sa Ford Mustang, il doit payer le prêt bancaire de cette voiture qui s'élève à 320 $ par mois.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: ICI Radio-Canada · Crédit Photo: Capture d'écran