Nouvelles : Un fou furieux est filmé en train de tirer dans la tête un conducteur d'autobus scolaire.

Un fou furieux est filmé en train de tirer dans la tête un conducteur d'autobus scolaire.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,018 2.0k Partages

À Minneapolis, les routes Interstate 35W et 94 sont devenues le théâtre d'une troublante fusillade mardi en après-midi. Les images montrant la scène à glacer le sang viennent tout juste d'être dévoilées.

Selon ce que les médias locaux rapportent, les images auraient été filmées par une caméra de surveillance du trafic.

Sur les images, on voit qu'une voiture de marque Toyota fait immobiliser une camionnette et un autobus scolaire qui roule à l'arrière.

Lorsque les deux véhicules sont immobilisés, un homme de 31 ans sort de la Toyota et il s'agit de Kenneth Lilly.

L'homme qui porte ce qui semble être un uniforme d'agent de sécurité s'approche des deux véhicules immobilisés, puis il commence aussitôt à faire feu avec une arme de poing.

Il est difficile de dénombrer exactement le nombre de coups de feu qui sont tirés, mais on voit sans difficulté le dernier coup tiré alors que Lilly se tient à côté de l'autobus et qu'il vise directement le conducteur dans la tête.

Les images montrent que suite à la fusillade, Lilly marche paisiblement à proximité de la scène de crime tout en discutant au téléphone. À sa taille, on peut même voir que l'homme traîne sur lui une arme de poing.

Son uniforme peut même laisser croire qu'il s'agit d'un agent de police.

Les médias locaux indiquent que lorsque les premiers agents de la Minnesota State Patrol sont arrivés sur le lieu, Lilly a aussitôt levé ses mains afin d'indiquer qu'il souhaitait se montrer collaboratif.

Après avoir maîtrisé le tireur, les policiers l'ont amené avec eux afin de procéder calmement à son arrestation.

La police a indiqué que le conducteur d'autobus avait été atteint à la tête, mais heureusement, il survivra.

Bien que Lilly ait été arrêté, il n'a toujours pas été formellement accusé de quoi que ce soit.

Des policiers ont laissé entendre que l'histoire pourrait s'expliquer par un cas intense de rage au volant suite à une petite collision sur la route.

Voici un reportage en anglais sur cette histoire très inusitée: 

Partager sur Facebook
2,018 2.0k Partages

Source: Twitter
Crédit Photo: Twitter