Nouvelles : Un cycliste reçoit une amende de 128 $ pour avoir traversé le pont Jacques-Cartier à vélo

Un cycliste reçoit une amende de 128 $ pour avoir traversé le pont Jacques-Cartier à vélo

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un cycliste a écopé d'une amende de 128$ pour avoir traversé le pont Jacques-Cartier à vélo.

Selon ce qu'a indiqué la Sûreté du Québec (SQ), il s'agit là du montant des contraventions distribuées aux piétons et aux cyclistes qui empruntent la populaire piste de 2,7 kilomètres, alors qu'il s'agit d'un des seuls liens de transport actif entre Montréal et la Rive-Sud.

Comme la piste multifonctionnelle est officiellement fermée depuis le début de l'hiver, on ne compte actuellement que 25 cyclistes qui ont toujours le droit de l'emprunter et c'est parce que ceux-ci font partie d'un projet pilote.

Éric Thibodeau, le cycliste qui a eu le malheur d'hériter d'une amende de 128$, n'en faisait pas partie. 

Dans une entrevue qu'il a accordée à La Presse, le cycliste n'a pas caché son indignation quant à la façon dont est gérée la piste multifonctionnelle par la société Les Ponts Jacques Cartier: "Ils traitent ça comme si c’était une piste d’atterrissage d’un aéroport… C’est ridicule. À Boucherville, des trottoirs ne sont pas déneigés et ils sont dangereux. La piste multifonctionnelle, elle, est très praticable. Cette année, avec l’entretien qu’ils font, elle est superbe. Pourquoi ne pas l’ouvrir ? Ça me dépasse".

Étant donné que des barrières dotées de cadenas sont  installées au long de la piste entre Longueuil et Montréal, de nombreux cyclistes et piétons les enjambent régulièrement afin d'emprunter la piste multifonctionnelle. Michael Muchnik, qui est porte-parole de l’Association des piétons et cyclistes du pont Jacques-Cartier, affirme avoir reçu deux contraventions de 25 dollars depuis 2013, alors qu'il estime avoir effectué entre 400 et 500 passages hivernaux au cours de la même période: "Ils disent que la piste est fermée pour la sécurité, mais je l’ai parcourue des centaines de fois dans toutes les conditions : pluie, neige, vent, neige compactée, et je n’ai jamais eu peur ma sécurité. Je ne sais pas pourquoi ils utilisent cet argument. Ça ne tient pas la route."

Pour sa part, Nathalie Lessard, directrice des communications de Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée (PJCCI), n'écarte pas la possibilité que l'une des barrières ait pu être restée ouverte par accident, ce qui aurait créé de la confusion chez certains cyclistes et piétons, dont Éric Thibodeau. 

Enfin, en réponse à ceux et celles qui se questionnent quant à la possibilité d'ouvrir la piste multifonctionnelle au grand public pendant la saison hivernale, elle répond en déclarant: "C’est une piste très étroite, qui fait 2,5 m de largeur en été et 1,8 m en hiver. Ce n’est pas une piste facile, alors le projet pilote nous permet de raffiner nos protocoles d’entretien. Pour nous, la piste n’a pas été encore jugée sécuritaire pour être ouverte au public."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Domaine public