Nouvelles : Un conducteur contrôlé à plus de 240 kilomètres à l'heure sort l'excuse parfaite aux policiers

Un conducteur contrôlé à plus de 240 kilomètres à l'heure sort l'excuse parfaite aux policiers

Une excuse inoubliable

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
451 451 Partages

En Slovaquie, la police a flashé une BMW M2 à 242 kilomètres/heure. La justification du conducteur d'avoir roulé à cette vitesse est à mourir de rire.

Quand ils arrêtent des conducteurs en excès de vitesse, les policiers doivent entendre quotidiennement mille types d'excuses différentes. 

"Je n'avais pas vu le compteur" "Je n'avais pas vu les panneaux de limitation de vitesse" "Ma femme est malade" et bien d'autres encore. 

Mais certaines excuses sortent du lot car elles sont absolument incroyables et donc inoubliables!

Contrôlé à plus de 240 kilomètres/heure, le conducteur slovaque de 44 ans au volant de la BMW M2 a trouvé la justification parfaite.

N'étant pas sous l'influence ni de l'alcool ni de la drogue, les policiers se sont demandés ce qui avait poussé cet homme à rouler aussi vite.

Quand il a donné la raison, les policiers savaient qu'il tenait une perle.. 

Il faut dire que l'automobiliste conduisait une BMW M2 alimenté par un moteur 3.0L bi-turbo à six cylindres.

De plus, le modèle M2 de BMW peut passer de 0 à 60 miles par heure (95 kilomètres à l'heure) en 4,5 secondes seulement.

Un vrai bolide de course!

Quand le conducteur a été arrêté par les officiers de police, ceux-ci lui ont demandé immédiatement de justifier une telle vitesse.

L'automobiliste a alors eu une réponse magique que peu de personnes auraient osé dire devant des policiers.

Il pensait tout simplement que sa BMW M2 avait un problème technique et voulait la tester en roulant à une vitesse très élevée!

De cette manière, il pourrait identifier le problème et l'expliquer ensuite au service technique qui s'occupe de son véhicule. 

Rien que ça! 

Quand ils ont entendu cette justification, les policiers n'en ont tout simplement pas cru leurs oreilles.

Que ce soit vrai ou pas, ce n'est évidemment pas une raison de rouler aussi vite et de mettre sa vie ainsi que celle des autres automobilistes en danger!

Étrangement, le permis du dangereux conducteur ne lui a pas été retiré mais il a été condamné à payer une forte amende de 800 euros soit 1255 euros. 

On espère que cette amende le calmera tout de même et qu'il ne roulera plus aussi vite à l'avenir!

Partager sur Facebook
451 451 Partages

Source: Drivetribe · Crédit Photo: Police de Slovaquie