Nouvelles : Un conducteur blanchi d'une contravention de vitesse car il dépassait un camion semi-remorque.

Un conducteur blanchi d'une contravention de vitesse car il dépassait un camion semi-remorque.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un conducteur qui a reçu une contravention pour excès de vitesse sur la route Malahat, près de Langford, en Colombie-Britannique, a été autorisé à ne pas la payer, après avoir soutenu qu’il n’avait pas d’autre choix que d'accélérer pour s’éloigner d’une semi-remorque qui descendait la colline derrière lui.

C'est le 26 mars 2019 que Gabriel Milne a été arrêté par un agent de la GRC en patrouille alors que celui-ci l'a surpris en train de rouler au-delà de la limite de vitesse dans une voie de dépassement sur la route Malahat, juste à l’extérieur de Langford, en Colombie-Britannique.

Milne a été accusé d’excès de vitesse en vertu de la Loi sur les véhicules à moteur, mais il s’est battu devant la Cour provinciale de la Colombie-Britannique en soutenant qu'il devait accélérer pour protéger sa sécurité personnelle.

Le juge Hunter Gordon a décidé d'accorder un jugement en faveur de Milne dans sa décision de la semaine dernière en expliquant: "[Milne] croyait honnêtement, pour un motif raisonnable, qu’il faisait face à une situation de péril imminent qui ne laissait aucune solution de rechange juridique raisonnable ouverte."

Au moment où il a été remarqué par la police, Milne circulait dans un secteur connu comme étant un point chaud pour les excès de vitesse. Le tronçon descend entre le chemin Shawnigan Lake et la promenade Westshore, en passant par le parc provincial Goldstream et la limite de vitesse est de 80 km/h.

Le jour où il a reçu une contravention, Milne descendait la voie d’extrême droite derrière un bus touristique, alors qu'un grand semi-remorque se retrouvait directement derrière lui.

Milne a dit qu’il était inquiet d’être embouti à l'arrière par le semi-remorque, alors il a accéléré au-delà de la limite de vitesse. Il a témoigné qu’il savait qu’il allait trop vite, mais il s’est retiré dans la voie de droite et a ralenti une fois qu’il était passé devant l’autobus touristique.

Un agent de la GRC en patrouille avec un radar au bas de la colline a identifié que Milne circulait à une vitesse de 105 km/h.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CBC · Crédit Photo: Capture d'écran