Nouvelles : Un Canadien obligé de vivre dans sa voiture car on lui interdit de traverser vers l'île où se trouve sa maison.

Un Canadien obligé de vivre dans sa voiture car on lui interdit de traverser vers l'île où se trouve sa maison.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un snowbird canadien qui a dû conduire de la Floride à l’Île-du-Prince-Édouard affirme qu’il doit maintenant vivre dans sa voiture après avoir été refoulé par les fonctionnaires au pont de la Confédération, en raison des restrictions liées à la COVID-19.

Barry Humberstone vivait à Georgetown, en Ontario, mais depuis un peu moins d'un an, il est propriétaire d’une maison à Northport, à l’Ile-du-Monde, mais au cours des six derniers mois, il se trouvait en Floride avec sa petite amie américaine, Michelle Williamson.

Humberstone explique qu’on lui avait refusé l’entrée sur l’île mardi parce que son permis de conduire et son immatriculation de voiture sont toujours de l’Ontario. L'homme a d'ailleurs reconnu dans une entrevue accordée à CTV News qu’il aurait dû procéder à son changement d'adresse plus tôt: "Ils ne me laisseront pas aller à ma résidence principale à cause de cela. J’avais une copie de l’enregistrement, et une copie de mes impôts que j’ai payés sur la propriété. J’ai dit : "Je ne vis pas à temps plein à l’Ile-du-Monde. Je suis un snowbird, je vis six mois au Canada et six mois aux États-Unis."

Cette situation entraîne évidemment bien des ennuis à Humberstone: "Maintenant, je ne peux même pas travailler parce que mes outils sont dans mon camion. Je n’ai pas de vêtements d’hiver parce que tous mes vêtements sont dans la maison."

Humberstone se dit semi-retraité, mais il continue de gagner sa vie en tant que constructeur de maisons. Ironiquement, il se retrouve présentement sans toit: "Où dois-je aller maintenant? J’ai 60 ans et je vis dans ma voiture. Je ne veux pas aller à l’hôtel. C’est un cloaque. J’essaie de rester en bonne santé pour voir mes enfants (en Ontario). Tout ce que je veux, c’est aller chez moi. [...] Je ne pensais pas revenir à la maison pour cela, jusqu’à nulle part."

Souhaitons à Humberstone que sa situation puisse rapidement se régler.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CTV News · Crédit Photo: Capture d'écran