Nouvelles : Un automobiliste en état d'ébriété intercepté à plus de 180 km/h avec des enfants à bord de son véhicule.

Un automobiliste en état d'ébriété intercepté à plus de 180 km/h avec des enfants à bord de son véhicule.

Il faut vraiment être inconscient pour faire un tel geste.

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
714 714 Partages

Dans le secteur de Toronto, la police a procédé à l'arrestation d'un conducteur en état d'ébriété qui avait dépassé deux fois la limite de vitesse permise alors que des enfants étaient à bord de son véhicule.

Kerry Schmidt, de la Police provinciale d'Ontario, a expliqué que la voiture de l'homme avait été immobilisée par des agents après que celle-ci ait été repérée alors qu'elle roulait à une vitesse de 180 km/h sur l'autoroute 410.

Selon Schmidt, l'homme qui conduisait le véhicule avait trois fois la limite permise d'alcool dans son sang au moment de son arrestation. Deux enfants de 4 ans et de 7 ans étaient à bord de la voiture.

Le conducteur fautif était un homme de 35 ans de Brampton en Ontario. L'homme devra faire face à plusieurs accusations, dont conduite avec les facultés affaiblies et conduite dangereuse.

Ce n'est pas le seul cas de vitesse du genre à avoir attiré l'attention des policiers, car au cours des derniers jours, la police en Ontario a affirmé avoir procédé à l'arrestation de 17 conducteurs qui roulaient à des vitesses excessives.

Des policiers ont révélé à la blague que ces arrestations faisaient partie de leur petite liste de Noël annuel. 

En effet, selon les policiers, il s'agirait d'un moment dans l'année où plusieurs jeunes conducteurs ont la chance de pouvoir prendre le volant de la voiture de leurs parents et plusieurs de ces jeunes conducteurs en profitent donc pour s'offrir des sensations fortes.

Parmi les cas qui ont contribué à la "liste de Noël des policiers", un conducteur qui transportait quatre autres passagers a été arrêté alors qu'il roulait à une vitesse de 167 km/h.

La Police provinciale d'Ontario a profité de ces arrestations pour rappeler aux parents que la vigilance était toujours de mise lorsqu'on prêtait un véhicule à nos enfants. 

Évidemment, on n'est jamais avec eux dans la voiture lorsque nos enfants décident de faire des folies au volant, mais ce n'est jamais une mauvaise chose de leur rappeler les règles à respecter et surtout, de leur faire comprendre les dangers auxquels ils pourraient s'exposer en faisant preuve d'imprudence.

Partager sur Facebook
714 714 Partages

Source: CTV News · Crédit Photo: Courtoisie