Nouvelles : Trois mois de prison pour rage au volant avec 4 enfants à bord

Trois mois de prison pour rage au volant avec 4 enfants à bord

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Roberto Rego Bulhoes, un homme de 41 ans de Lanaudière, a été condamné à 90 jours de prison pour un cas de rage au volant extrême entre Montréal et Longueuil.

Les événements remontent au 9 décembre 2017. Roberto Rego Bulhoes a suivi un autre véhicule de très près et a fait un doigt d'honneur à l'autre conducteur alors qu'ils roulaient en direction ouest sur l'autoroute 40. Roberto Rego Bulhoes a effectué un dépassement par la droite et a heurté deux véhicules... mais il ne s'est jamais arrêté. Il a même accéléré! 

L'un des conducteurs impliqués dans les accrochages, Christian Brissette, a décidé de poursuivre Roberto Rego Bulhoes dans le tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine, puis sur la route 132 en direction ouest à grande vitesse.

Roberto Rego Bulhoes a donné un coup de volant et il a heurté un autre véhicule avant de traverser les trois voies et frapper un muret près du boulevard Roland-Therrien.

Il y avait quatre enfants dans la voiture Roberto Rego Bulhoes à ce moment-là. Le plus vieux d'entre eux, âgé de six ans, a été transporté à l'hôpital. Il a eu des vomissements, des maux de ventre et le personnel a remarqué des blessures causées par la ceinture de sécurité, au niveau des hanches. 

« Conduire comme vous l'avez fait avec quatre enfants en jeune âge à bord de votre véhicule, ça n'a pas été votre idée la plus géniale de l'année. C'est manifestement extrêmement dangereux », a tranché le juge Marc Bisson, le mois dernier, au palais de justice de Longueuil.

« Non seulement vous avez risqué la vie des autres usagers de la route cette journée-là, mais vous auriez pu également tuer l'un ou l'autre des enfants ou encore les blesser beaucoup plus gravement », a-t-il ajouté. « On peut dire que vous avez été chanceux dans votre malchance. »

Roberto Rego Bulhoes a aussi plaidé coupable à deux accusations de possession de drogue pour de la marijuana et du haschich. 

Le juge a donc condamné Roberto Rego Bulhoes à 90 jours de prison pour conduite dangereuse ayant causé des blessures à un enfant de six ans. Il va purger sa peine à raison de deux jours par semaine. Il devra aussi effectuer 240 heures de travaux communautaires et il ne pourra pas conduire pendant deux ans. 

Christian Brissette a pour sa part été condamné à payer une amende de 1 500 $. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Radio Canada
Crédit Photo: Capture d'écran