Nouvelles : Pour se venger, il copie la plaque d'immatriculation de son voisin et passe en trombe devant les radars.

Pour se venger, il copie la plaque d'immatriculation de son voisin et passe en trombe devant les radars.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
274 274 Partages

Le tribunal correctionnel de Mont-de-Marsan, dans les Landes, a dû faire face à une affaire très spéciale dans laquelle un garagiste était accusé "d'usurpation de plaque d’immatriculation".

Le garagiste de 44 ans qui vit à Gabarret est donc accusé d'avoir installé une copie de la plaque d’immatriculation de son voisin afin de piéger ce dernier.

Comme le rapporte France Bleu Gascogne, le garagiste aurait pris le soin d'installer la plaque de contrefaçon sur le même modèle de voiture (une Citroën C15) que celle de son voisin, puis il aurait volontairement roulé à 82 km/h au lieu des 50 réglementaires dans une zone où se trouvait un radar de vitesse.

Ainsi, grâce au subterfuge du mécanicien, son voisin s'est retrouvé avec un procès-verbal alors que le soir où on l'accusait d'avoir fait un excès de vitesse, il était à la palombière et non au volant de sa voiture.

Le voisin est ensuite parvenu à identifier le mécanicien sur la photo prise par le radar et il en a informé les gendarmes.

Les médias locaux ont appris que les deux voisins étaient en conflit en raison d’une fuite d’huile de vidange venant du garage. 

D'ailleurs, le garagiste avait été condamné en 2018 pour des faits de violences après avoir frappé son voisin.

Toujours selon les médias locaux, il semblerait que c'est afin de se venger de cette condamnation que le mécanicien aurait inventé ce stratagème dans l'espoir de plonger son voisin dans l'embarras.

Partager sur Facebook
274 274 Partages

Source: 20 Minutes · Crédit Photo: Courtoisie