Nouvelles : Oui c'est possible de dépasser la limite de 0,08 un lendemain de veille

Oui c'est possible de dépasser la limite de 0,08 un lendemain de veille

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Oui, vous pouvez dépasser la limite d'alcool permise pour conduire même au lendemain d'une soirée bien arrosée. 

En entrevue avec Radio-Canada, le directeur général d’Éduc'alcool, Hubert Sacy, a expliqué que le foie métabolise environ 15 mg d'alcool chaque heure. Cela veut donc dire que cinq consommations de 50 mg d'alcool chacune pourraient prendre jusqu'à 16 heures avant que le taux d'alcool revienne à zéro. 

« Le foie est responsable de 92% de la métabolisation de l’alcool, alors, l’idée que j’ai pris une douche, j’ai bu 3 tonnes de café, j’ai dansé toute la nuit, j’ai ouvert les fenêtres, ça n’a absolument aucune incidence », a-t-il affirmé. 

« C’est uniquement le foie qui fait le très gros du travail et tout le reste, ce sont des légendes urbaines qu’il ne faut surtout pas croire », a-t-il ajouté. 

Il existe plusieurs solutions pour avoir une idée de son alcoolémie. Des dispositifs peuvent être connectés à votre téléphone pour prélever un échantillon de votre haleine. Vous pouvez aussi mesurer approximativement votre taux d'alcool avec des applications ou grâce au site d'Éduc’alcool. En entrant quelques informations, une courbe est générée et vous permet de savoir à quelle heure environ vous pourriez prendre le volant. 

« Évidemment, ça n’a aucune valeur légale. Vous ne pouvez pas dire à un policier qui vous arrête : "Éduc’alcool m’a dit que je pouvais conduire" », a expliqué M. Sacy à Radio-Canada. 

Mais pour Cynthia Savard, porte-parole à la Police provinciale de l’Ontario (PPO), seul le temps peut faire diminuer le taux d'alcool dans le sang. 

« Ce n’est pas une application sur votre téléphone ou un petit tube acheté à la pharmacie qui va vous donner un résultat exact », a-t-elle déclaré. 

« Il n’y a pas de formule magique, l'absorption et l’élimination se font différemment pour un homme et une femme. Il y a d’autres facteurs, comme la fatigue, si vous avez bien mangé, ou si vous vous êtes hydratés. »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Adobe Stock