Nouvelles : Marc-Antoine Landry est accusé de la mort de sa copine après avoir roulé à 149 km/h dans une zone de 90 km/h

Marc-Antoine Landry est accusé de la mort de sa copine après avoir roulé à 149 km/h dans une zone de 90 km/h

Et après avoir percuté un bus scolaire.

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
468 468 Partages

Un terrible accident de la route impliquant un bus scolaire ayant eu lieu le 13 mai 2016 en Montérégie va connaître son dénouement prochainement. Le conducteur à l'origine de ce drame est accusé de la mort de sa copine après avoir roulé à 149 km/h. 

C'est le Journal de Montréal qui rapporte cette nouvelle qui risque d'occuper une grande place dans l'espace médiatique au cours des prochains jours. En effet, le procès de Marc-Antoine Landry, 22 ans, a commencé aujourd'hui.

Il est accusé de la mort de sa copine de 18 ans, Danyka Grabosky, après avoir roulé à 149 km/h à Mont-Saint-Hilaire en Montérégie. Un accident qui est survenu il y a près de deux ans (le 13 mai 2016) et qui a impliqué également un bus scolaire qu'il a percuté de plein fouet par l'arrière. Du côté des passagers du bus scolaire, 10 individus ont été blessés lors de l'impact. Il faut dire que l'accident était tellement brutal que le bus s'est retourné sur la droite. Une quarantaine d'élèves étaient à bord.

Ce jour-là, il y avait plusieurs témoins sur place et ils sont tous unanimes: Marc-Antoine Landry roulait beaucoup trop vite comparé aux autres véhicules présents sur la route, explique le Journal de Montréal. Même certains élèves présents à bord de l'autobus estiment que le conducteur allait bien trop vite. Ainsi, tout le monde sur place s'entend que le responsable de l'accident qui a coûté la vie de Danyka Grabosky est Marc-Antoine Landry, qui visiblement entretenait un rapport particulier à la vitesse.

D'ailleurs, la Sûreté du Québec a décidé de faire une reconstitution de ce qu'il s'est passé ce jour-là, indique le Journal de Montréal. Le constat donne raison aux témoins présents sur place: Marc-Antoine Landry est responsable de cet accident et donc de la mort de sa copine Danyka Grabosky. Il y a également une autre variable à prendre en compte: Marc-Antoine Landry était suivi de près par un camion avec lequel il aurait fait une course de vitesse affirme un des témoins. 

Le procès se poursuit au cours des prochains jours et on aura donc davantage de détails sur cette affaire assez rapidement. Il s'agit donc d'une affaire à suivre qui risque de faire la une de nombreux médias.

Partager sur Facebook
468 468 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Courtoisie