Nouvelles : Le prix du baril de pétrole canadien sous la barre des 0$

Le prix du baril de pétrole canadien sous la barre des 0$

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que la crise sanitaire dure maintenant depuis plusieurs semaines, elle a des conséquences économiques désastreuses comme l'illustre le prix du baril de pétrole canadien qui est passé sous la barre symbolique des 0$. 

C'est Radio-Canada qui rapporte cette nouvelle qui était encore impensable il y a quelques semaines. En effet, le prix du baril de pétrole canadien, aussi appelé le Western Canadian Select (WCS), est passé sous la barre des 0$. La chaîne de télévision explique que cela signifie que dans le but de désengorger le système, des producteurs se retrouvent dans l'obligation de payer des acheteurs pour qu'ils acceptent de prendre leurs produits. S'ils n'effectuaient pas cette manoeuvre, ils devraient stopper leurs opérations et cela leur coûterait encore plus cher.

L'Alberta est l'une des provinces canadiennes les plus touchées par cette situation. Son premier ministre, Jason Kenney a d'ailleurs exprimé ses inquiétudes sur Twitter ce dimanche dans la soirée. «L'avenir de centaines de milliers d'emplois est en jeu. Le secteur pétrolier et gazier est le plus important sous-secteur de l'économie canadienne. Ce sont nos principales exportations, de loin», a-t-il notamment expliqué.

Toujours sur Twitter, Radio-Canada indique que Jason Kenney demande au gouvernement d'agir pour venir en aide à cette industrie. «De nouvelles mesures sont urgemment nécessaires pour assurer l'avenir d'une partie énorme de l'économie canadienne». Il a également précisé que si rien n'était fait, les conséquences pourraient être désastreuses pour le Canada. «Un effondrement du secteur énergétique canadien sera dévastateur pour l'économie de tout le pays, qu'il s'agisse des banques, des fonds de pension, des manufacturiers, des revenus du gouvernement».

Reste à savoir si le gouvernement va réagir aux propos du premier ministre de l'Alberta qui a clairement voulu tirer la sonnette d'alarme ce dimanche soir.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Unsplash