Nouvelles : Le président des Philippines détruit au bulldozer les voitures de luxe des vendeurs de drogue

Le président des Philippines détruit au bulldozer les voitures de luxe des vendeurs de drogue

Il n'y est pas allé de main morte.

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
7,746 7.7k Partages

C'est un véritable coup de force que vient de réaliser le président des Philippines puisqu'il vient de détruire au bulldozer 68 voitures de luxe appartenant des vendeurs de drogue. Les images sont à couper le souffle.

C'est le site web britannique Unilad qui rapporte cette vidéo incroyable. Le président des Philippines vient de détruire au bulldozer 68 voitures de luxe appartenant à des vendeurs de drogue et il a décidé de filmer la scène. Les dommages s'élèvent à plus de 4 millions de dollars. Le plus fascinant dans tout ça c'est qu'il a fait une grande campagne de communication autour de ce geste fort envers les vendeurs de drogue. 

Comme on peut le voir sur la vidéo, plusieurs voitures de luxe (68 pour être exact) sont toutes stationnées proprement en ligne. Un homme conduisant un bulldozer roule donc sur l'ensemble des voitures et les aplatit comme des crêpes. Des images impressionnantes qu'on voit rarement dans une vie. De la destruction pure et dure.

Avec cet acte fort, le président des Philippines Rodrigo Duterte, a expliqué que cette opération faisait parti de son plan anti-drogue pour le pays. Unilad explique qu'il sait que ce n'est pas comme ça qu'il mettrait définitivement fin au problème mais que cela envoie un message fort aux trafiquants en leur montrant très explicitement qu'ils ne sont pas les bienvenus. Unilad explique également qu'il souhaite montrer au reste du monde que son pays est sûre et que les investisseurs étrangers n'ont pas de souci à se faire.

On vous laisse regarder la vidéo et voir des images qu'on a vraiment pas l'habitude de voir :

Rodrigo Duterte n'est pas à son premier coup d'éclat, il est connu notamment pour ses nombreux dérapages en public. En effet, Wikipédia rappelle que "en 2016 il a qualifié Barack Obama de fils de pute en plein discours. Rodrigo Duterte s'était exprimé ainsi en réaction à une question d'un journaliste sur les droits de l'homme, ajoutant notamment que les États-Unis avaient massacré des centaines de milliers de Philippins et n'avaient aucune leçon à donner en la matière. Quelques jours plus tard, il s'en prend à l'Union Européenne dont les responsables s'inquiètent de la façon dont il mène sa campagne contre la criminalité et leur demande d'aller se faire foutre".

Partager sur Facebook
7,746 7.7k Partages

Source: Unilad · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Youtube