Nouvelles : Le PQ propose souhaiter augmenter les limites de vitesse à 120 km/h

Le PQ propose souhaiter augmenter les limites de vitesse à 120 km/h

Une proposition qui fait bien jaser!

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
635 635 Partages

Que pensez-vous des limites de vitesse en vigueur sur les autoroutes du Québec? Si vous faites partie de ceux qui pensent qu'elles ne sont pas suffisamment élevées, vous accueillerez probablement la plus récente proposition du Parti Québécois avec beaucoup d'enthousiasme. La formation indépendantiste a lancé un appel au ministre des Transports, André Fortin, afin qu'un projet pilote soit mis en place dans le but d'étudier la possibilité d'augmenter la limite de vitesse sur nos autoroutes. 

On sait tous qu'il y a ce qu'on appelle une ''zone de tolérance'' concernant les limites de vitesse et si on roule dans une zone de 100 km/h, on peut très bien rouler à 115 km/h sans risquer d'être arrêté pour excès de vitesse. 

Selon Martin Ouellet, porte-parole du PQ en matière de transports, c'est de l'hypocrisie et il est grand temps d'y mettre fin. Un comité d'experts se penchera donc sur la question afin de déterminer si la limite doit être augmentée. Ce même comité statuera aussi sur ce que sera la nouvelle limite, advenant qu'elle soit modifiée. 

Martin Ouellet a livré un point de presse en compagnie de son collègue André Villeneuve et ils ont expliqué pourquoi ils souhaitaient que des modifications soient apportées au code la route. Selon les deux hommes politiques, un changement fera diminuer les risques de freinage brusque, lorsqu'un automobiliste aperçoit une voiture de police ou bien un radar photo.

M. Villeneuve a souligné qu'il roulait lui-même à 110 km/h sur l'autoroute lorsque les conditions le permettent, ajoutant au passage que les policiers toléraient déjà jusqu'à 118 km/h sur les autoroutes.

Il faut comprendre que si la limite est augmentée, il n'y aura plus de zone de tolérance. C'est donc dire que vous rouleriez environ à la même vitesse, mais que vous ne seriez plus en infraction, selon le code de la route. 

La réponse du ministre Fortin

Invité à commenter le tout, le ministre Fortin a qualifié la proposition du PQ de « superflue ». Il a ajouté que par le passé, une étude américaine en était arrivée à la conclusion qu'une hausse de la limite de vitesse de 5 milles à l'heure menait à une augmentation des accidents graves de 8%.

Bref, il estime qu'un tel changement augmenterait le niveau de risque sur les autoroutes du Québec. Il a aussi soulevé le point que si ces mesures sont adoptées sur les autoroutes et non sur les autres routes, il y a aura confusion chez les automobilistes. La fameuse zone de tolérance ne serait plus en vigueur sur les autoroutes, mais le serait toujours sur les routes secondaires:

« Ça nous apparaît très confus et difficile pour les automobilistes »

Que pensez-vous de cette proposition? Pour ou contre?  

Partager sur Facebook
635 635 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: iStock