Nouvelles : Le gouvernement tente de calmer les gilets jaunes avec une “super prime” de 4000 euros

Le gouvernement tente de calmer les gilets jaunes avec une “super prime” de 4000 euros

Dans le but d'apaiser les esprits.

Publié le par Les Autos dans Nouvelles

Décidément le gouvernement semble vraiment paniqué par le blocage national de ce samedi 17 novembre à un point tel que pour calmer le jeu, il propose une "super prime" à la conversion de 4000 euros.

C'est la chaîne de télévision BFM TV qui rapporte cette nouvelle d'une importance capitale pour les Français qui songe à changer de véhicule et à le remplacer par un véhicule beaucoup moins polluant que celui qu'ils ont actuellement. En effet, le gouvernement vient d'annoncer une proposition de "super prime" à la conversion de 4000 euros. C'est par l'intermédiaire du premier ministre Édouard Philippe que la proposition a été formulée sur BFM TV. Le premier ministre a expliqué sur l'antenne de la chaîne de télévision vouloir encourager les Français, surtout les plus modestes, à participer à la transition écologique en les aidant à changer de véhicule sans pour autant faire une grosse entorse à leur budget.

Mais à qui s'adresse exactement cette "super-prime" de 4000 euros ? BFM TV explique qu'elle s'adresse au 20% des Français les plus modestes. Mais ce n'est pas les seuls, elle s'adresse aussi aux individus salariés qui ne sont pas imposables et qui parcourent 60 km aller-retour minimum pour se rendre sur leur lieu de travail. Même chose pour tous ceux qu'on appelle les travailleurs indépendants ou travailleurs autonomes. BFM TV indique qu'au total c'est plus de 100 000 personnes qui pourraient profiter de cette "super prime" de 4000 euros. Le gouvernement espère que cela incitera beaucoup de monde à faire cette transition écologique et vise le million de primes à la conversion pour 2022. Un objectif réalisable selon le premier ministre. 

Il s'agit donc d'une mesure qui concerne un grand nombre de personnes et cela va peut-être satisfaire certains Français qui sont vraiment mécontents en raison du prix du carburant. Surtout que le premier ministre Édouard Philippe a annoncé d'autres mesures qui pourraient les satisfaire. En effet, BFM TV indique que le gouvernement va également mettre en place ce qu'il appelle le chèque énergie qui consiste en une aide de 150 à 200 euros pour aider les Français les plus modestes à payer les factures de fioul, de gaz ou encore d'électricité. Au total, ce sont 5,6 millions de Français qui pourront en profiter affirme BFM TV.

Dernière mesure et non des moindres, le gouvernement souhaite que dans 10 ans, les Français n'utilisent plus de fioul pour se chauffer et pour les motiver à faire cette transformation, une autre prime à la conversion sera dévoilée d'ici peu explique BFM TV. Toutes ces mesures seront effectives d'ici le 1er janvier 2019 et le tout coûtera 500 millions d'euros à la France.

Vous l'aurez compris le gouvernement ne fera pas marche arrière sur le prix du carburant, mais il souhaite apporter des contreparties aux Français pour leur rendre la vie plus facile, mais aussi pour les aider à opérer une transition écologique. Le but est également d'apaiser la colère des gilets jaunes avec cette "super prime". Pas sûr que cela suffît pour calmer leurs ardeurs, mais le gouvernement a le mérite d'essayer.

Source: BFM TV · Crédit Photo: Capture vidéo