Nouvelles : Le gouvernement commande une étude afin de percer le mystère de l'asphalte du Québec.

Le gouvernement commande une étude afin de percer le mystère de l'asphalte du Québec.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le ministère des Transports (MTQ) a décidé de financer une étude pour une valeur de 75 000 dollars qui tentera d'élucider le mystère de l'asphalte du Québec en la comparant avec celle du reste du Canada et du nord-est des États-Unis.

C'est la société américaine Applied Research Associates qui aura pour mission de comparer la façon de faire au Québec avec celle employée en Nouvelle-Angleterre. Pour ce faire, l'étude se penchera sur l'enrobé, un composé de granulats et de bitume que l’on appelle l’asphalte.

Selon Émilie Lord, porte-parole au MTQ, il s'agit de la première étude du genre à être menée.

Au cours des derniers mois, de nombreux reportages effectués par le Journal de Montréal avaient démontré que l'état des routes du Québec était très mal en point. 

Le MTQ affirme avoir commandé une telle étude, car celui-ci est "constamment à la recherche des meilleures pratiques" et parce qu'il "y a eu plusieurs changements dans le domaine des enrobés ces dernières années". Le MTQ précise aussi que "L’objectif est de comparer les éléments qui influencent les caractéristiques et le choix des enrobés".

L'étude devra prendre en compte de nombreux éléments dont le climat, le trafic, les types d’enrobés, les matériaux utilisés, leur nature et leurs propriétés, la fabrication et la mise en œuvre ou encore le processus de contrôle et d’assurance de la qualité.

Comme l'a indiqué la porte-parole du MTQ, le choix de la firme Applied Research Associates a été fait de façon judicieuse: "Cet étalonnage a été confié à une firme indépendante, présente au Canada et aux États-Unis, et qui dispose de l’expérience et des contacts nécessaires pour réaliser rapidement cette étude comparative".

Ce sont les bureaux de Toronto de la firme qui mèneront l'étude et les résultats obtenus seront ensuite fournis au MTQ afin qu'on puisse établir des pistes d’amélioration et pointer les différences dans les pratiques: "Le résultat de l’étude nous permettra de nous situer par rapport aux autres gestionnaires de réseau et d’identifier ceux qui ont les meilleures pratiques"

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Capture d'écran