Nouvelles : Le délégué à la sécurité routière s'excuse après avoir commis une erreur très embarrassante.

Le délégué à la sécurité routière s'excuse après avoir commis une erreur très embarrassante.

Une fois qu'on a remarqué son erreur sur cette photo, on n'en revient pas!

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

On dit qu'il faut prêcher par l'exemple et à ce sujet, le délégué interministériel à la Sécurité routière Emmanuel Barbe en a encore beaucoup à apprendre!

En effet, voilà que le délégué a suscité l'indignation de plusieurs citoyens lors de la diffusion d'un reportage dans lequel on pouvait le voir sortir d'un véhicule qui était garé... sur une piste cyclable.

L'indignation a été si vive que le délégué a même dû présenter ses excuses à cet effet sur Twitter.

C'est peu après la diffusion d'un reportage qu'un internaute a remarqué que la voiture du délégué avait été garée sur une piste cyclable.

L'internaute a donc effectué un petit montage de la scène pour ensuite dénoncer celle-ci par l'entremise de son compte Twitter.

La publication aura évidemment rencontré un succès monstre.

Pour ajouter à l'ironie, le reportage dans lequel apparaissait Emmanuel Barbe faisait visait à faire connaître une initiative de la gendarmerie en Dordogne qui récompense les bons conducteurs.

Disons-le, le délégué a plutôt bien réagi à la controverse, car il n'a pas tardé à y répondre tout en admettant humblement ses torts.

"Je suis profondément désolé de m'être mal garé et adresse toutes mes excuses aux cyclistes. La sécurité routière, c'est être , y compris moi", d'avoir affirmé Emmanuel Barbe sur Twitter.

Par la suite, l'internaute à l'origine de la publication qui a causé la tempête a affirmé accepter les excuses du délégué, mais il a toutefois précisé qu'en temps normal, Emmanuel Barbe se serait exposé à une amende de 135 euros pour s'être garé sur une piste cyclable.

Sinon, le même internaute a poursuivi sa lancée à l'encontre du délégué en rappelant qu'un cycliste avait perdu la vie en 2015 à Strasbourg après avoir dû tenter d'éviter une voiture qui s'était garée sur une piste cyclable. Le conducteur de la voiture avait été condamné à 6 mois de prison avec sursis pour homicide involontaire.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: BFMTV
Crédit Photo: Courtoisie