Nouvelles : La Sûreté du Québec et l'OPP saisissent 180 kilos de crystal meth dans des voitures neuves expédiées du Mexique

La Sûreté du Québec et l'OPP saisissent 180 kilos de crystal meth dans des voitures neuves expédiées du Mexique

Toute une prise pour les policiers!

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
442 442 Partages

Les autorités canadiennes ont annoncé mercredi que des plaquettes de méthamphétamine avaient été retrouvées dans les pneus de secours de voitures neuves en provenance du Mexique par chemin de fer.

C'est la Police provinciale de l’Ontario qui a mené l'opération ayant permis de mettre la main sur une quantité considérable de 180 kilos de méthamphétamine.

Ce sont des employés de quatre concessionnaires Ford qui auraient signalé à la police la présence de sacs suspects dans les roues de secours de plusieurs véhicules neufs de type Fusion.

Selon ce qu'a indiqué la police, ces voitures neuves provenaient d'une usine à Hermosillo, au Mexique.

Les véhicules ont ensuite été acheminés au Canada par chemin de fer.

Bien qu'aucune accusation n'ait encore été portée, tout indique que le puissant cartel de Sinaloa pourrait se trouver derrière ce trafic, selon le surintendant Bryan MacKillop.

Selon le surintendant, il est clair que ces voitures ne devaient pas terminer leur périple chez de vraies concessionnaires de voitures, ou du moins, une étape dans le programme n'a pas été dûment complétée.

Afin de mener une opération d'une telle envergure, la police a pu profiter de la collaboration de l’Agence des services frontaliers du Canada, la Police du Grand Sudbury, des corps policiers au Nouveau-Brunswick, la Sûreté du Québec et la compagnie Ford.

Sur les 14 voitures du chargement qui étaient destinées à l'Ontario, 9 contenaient de la drogue. La police a précisé que le chargement contenait d'autres voitures qui étaient destinées à des concessionnaires du Québec et du Nouveau-Brunswick.

Le surintendant a ajouté qu'une opération similaire avait été interrompue lors de l'arrivée du chargement au pays. Celui-ci contenait 14 voitures, dont 12 dans laquelle des cargaisons de drogue avaient été retrouvées à l'intérieur des roues de secours.

Selon les autorités, les opérations des dernières semaines n'ont pas démontré d'autres cas de dissimulation similaires, ce qui laisse croire que les interventions de la police ont forcé les trafiquants à devoir changer de stratégie.

Partager sur Facebook
442 442 Partages

Source: Global News · Crédit Photo: Courtoisie