Nouvelles : Il tue son ex en provoquant une collision frontale avec un poids lourd
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Il tue son ex en provoquant une collision frontale avec un poids lourd

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
530 530 Partages

Pierre Courtois, un homme de 77 ans, a causé la mort de son ex-conjointe Sylvie Deshaies, une mère de deux enfants qui avait 50 ans, en provoquant volontairement une collision frontale avec un poids lourd, a révélé le Journal de Montréal.

Le septuagénaire a eu une relation de quelques mois avec Sylvie Deshaies, en 2017. Mais Pierre Courtois n'a jamais accepté leur rupture. Un mois plus tard, ils semblaient s'être réconciliés et ils sont partis ensemble dans un chalet à Chibougamau, mais une nouvelle dispute a éclaté lorsqu'ils sont revenus au domicile de Pierre Courtois, à Saint-Charles-Borromée, dans Lanaudière. Sylvie Deshaies était en furie après avoir appris que Pierre Courtois avait vu une autre femme et elle est partie. 

En soirée, Pierre Courtois s'est présenté au domicile de Sylvie Deshaies, qui avait consommé quelques verres. Après une nouvelle dispute, Sylvie Deshaies s'est retrouvée inconsciente, face contre sol. Pierre Courtois, qui est un ancien pompier, a alors décidé de mettre Sylvie Deshaies dans le coffre de sa voiture, croyant qu'il l'avait tuée. 

Pierre Courtois a ensuite téléphoné sa fille pour lui faire son testament verbal. Il a dit qu'il voulait se suicider en fonçant dans un semi remorque sur la route 158. Sa fille a immédiatement alerté les autorités. 

On ne sait pas à quel moment exactement, mais Pierre Courtois a installé Sylvie Deshaies dans le siège passager avant de foncer dans un poids lourd et il s'est rendu compte qu'elle était toujours en vie. Cela ne l'a pas arrêté pourtant. 

À l'impact, la voiture s'est enflammée et Sylvie Deshaies est morte asphyxiée en raison de la fumée. 

Ce vendredi, Pierre Courtois doit se présenter au palais de justice de Joliette pour connaître sa sentence. Il a reconnu sa culpabilité d'homicide involontaire. La Couronne réclamme 12 ans de prison alors que la défense souhaite qu'il soit libre maintenant, après avoir purgé trois ans de pénitencier, et qu'il ait seulement trois ans de probation. 

La famille de Sylvie Deshais est « outrée » que l’homme qui a causé sa mort pourrait s'en sortir ce vendredi, a révélé le Journal de Montréal.

« Il a volé la vie de ma sœur, qui avait deux beaux enfants qui survivent difficilement maintenant. Et lui, il faudrait qu’il profite de la vie encore un peu. C’est aberrant », a déclaré Nicole Deshaies, la sœur aînée de Sylvie Deshaies, au Journal de Montréal.

« Pour moi, Pierre Courtois mérite la peine de mort. Il était sain d’esprit et très à jeun. Je comprends que c’est un petit moment de folie, mais il faut en revenir. Les gens de même, ce serait fini pour moi », a soutenu Yvon Deshaies, le frère de la victime. « Quand je vois des [Luka Rocco] Magnotta et des M. [Guy] Turcotte, il va falloir que le Canada se réveille. »

Partager sur Facebook
530 530 Partages

Source: TVA Nouvelles et Journal de Montréal
Crédit Photo: Adobe Stock