Nouvelles : Grenoble: Un jeune homme brûle un tiers de son corps après avoir mis le feu à une voiture

Grenoble: Un jeune homme brûle un tiers de son corps après avoir mis le feu à une voiture

Quand le karma se retourne contre toi.

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
665 665 Partages

C'est un peu l'histoire de l'arroseur arrosé sans mauvais jeu de mots, à Grenoble un jeune homme se blesse gravement après avoir mis le feu à une voiture et se retrouve avec près d'un tiers de sa surface corporelle brûlée.

C'est LCI qui rapporte cette nouvelle inquiétante. La scène s'est déroulée dans la nuit de samedi à dimanche dans le centre-ville de Grenoble. Un jeune homme de 16 ans appartenant à la communauté nomade des gens du voyage a tenté de mettre le feu à une voiture. Malheureusement pour lui, le liquide qu'il a utilisé pour mettre le feu à cette voiture a débordé un peu sur ces vêtements à tel point que lorsqu'il a mis le feu à la voiture, il a mis automatiquement feu à son corps.

D'après LCI, les pompiers sont arrivés à la rescousse très rapidement et l'ont transporté à l'hôpital dans les plus brefs délais. Malheureusement pour le jeune homme, le mal était déjà fait et LCI rapporte que 27% de sa surface corporelle est brûlée soit près d'un tiers de son corps. Un pourcentage énorme qui le classe dans la catégorie des grands brûlés. 

LCI explique également que l'adolescent va devoir être transporté à l'hôpital de Lyon en raison de la gravité de ses blessures. Il pourra bénéficier là-bas des services d'une unité spécialisée dédiée aux grands brûlés. LCI n'indique pas pourquoi le jeune homme a décidé de mettre feu à une voiture. On ne sait pas si ses motifs étaient liés à une vengeance personnelle ou bien l'envie de simplement de dégrader une voiture pour le "plaisir".

Wikipédia rappelle qu'un "grand brûlé est une personne victime d'une grande brûlure. Il existe plusieurs niveaux de brûlures. Les brûlures du troisième et quatrième degré sont les brûlures les plus graves. Elles détruisent toute la peau (derme et épiderme). La peau endommagée prend alors une coloration blanche, brune ou noire. Ces régions deviennent insensibles, sèches et sujettes aux infections. Dans ce cas, il n'y aucune possibilité de régénération d'elle-même pour la peau car toutes les cellules cutanées sont absentes. La greffe de peau est alors indispensable à la survie du blessé en cas de lésion étendue".

Partager sur Facebook
665 665 Partages

Source: LCI · Crédit Photo: Adobe Stock