Nouvelles : Google Maps et Waze mènent les conducteurs dans des «pièges à tickets»

Google Maps et Waze mènent les conducteurs dans des «pièges à tickets»

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
121 121 Partages

Si vous êtes un automobiliste, Google Maps et Waze sont des applications que vous connaissez bien puisqu'en plus d'avoir un rôle de GPS, elles vous permettent d'éviter le trafic, mais elles pourraient être également à l'origine de l'augmentation des amendes sur la route.

C'est le Journal de Montréal qui rapporte cette nouvelle qui risque d'agacer certains automobilistes, surtout ceux qui ne jurent que par les applications mobiles lorsqu'il s'agit de s'en rendre d'un point A à un point B. En effet, une enquête réalisée par un journaliste du JdM explique que Google Maps et Waze pourraient être à l'origine de l'augmentation des amendes sur la route. Le journaliste en question a décidé de réaliser un mini-test en se positionnant à un coin de rue stratégique et il est allé à la rencontre de certains automobilistes pour comprendre leurs comportements sur la route.

Ainsi, le journaliste s'est positionné sur le boulevard Gouin autour du pont Pie-IX alors qu'il était environ 16h30, raconte le Journal de Montréal. En 20 minutes, il explique avoir vu 20 automobilistes tourner à gauche sur l'avenue Garon alors qu'il y avait deux panneaux de signalisation qui disaient de manière claire que cela était interdit. Le journaliste est donc allé demander à certains d'entre eux pourquoi ils avaient faits ça. À chaque fois où presque c'est la même excuse: c'est Google Maps ou Waze qui leur a dit de tourner à ce niveau-là.

Vous l'aurez compris, de plus en plus d'automobilistes font davantage confiance à des applications comme Google Maps et Waze qu'aux panneaux de signalisation qui sont présents sur les routes alors que ce sont ces derniers qui font figure d'autorités sur les routes. Pour mettre encore plus en lumière cette absurdité, le Journal de Montréal explique que son journaliste est allé à la rencontre des policiers pour leur demander s'ils mettaient beaucoup d'amendes dans ce coin-là. La réponse et oui parce qu'un an, ils ont mis 724 amendes à 170$, soit l'équivalent de 123 080$.

Le Journal de Montréal indique que dire que c'est Google Maps ou Waze qui leur a dit de tourner à ce niveau-là ne constitue pas une excuse valable aux yeux de la loi. Ainsi, si vous voulez éviter de prendre des amendes, vous avez simplement à respecter la signalisation et tout ira bien. Cela signifie peut-être également d'avoir moins confiance dans certaines de vos applications.

Partager sur Facebook
121 121 Partages

Source: Journal de Montréal
Crédit Photo: Adobe Stock