Nouvelles : Ford procède au rappel massif de 2 millions de véhicules

Ford procède au rappel massif de 2 millions de véhicules

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,723 1.7k Partages

Voilà une très mauvaise nouvelle pour plusieurs propriétaires de véhicules de Ford. En effet, le populaire fabricant automobile doit procéder au rappel massif de plus de 2 millions de ses véhicules en Amérique du Nord. Le rappel n'est surtout pas à prendre à la légère, car celui-ci a été ordonné suite à la découverte d'un défaut au niveau des prétensionneurs de ceintures de sécurité sur les sièges avant pouvant causer un incendie.

Pour ajouter au malheur de la compagnie Ford, le produit visé par le rappel est un de leurs plus populaires. Il s'agit de la fameuse camionnette F-150 qui se trouve à être le modèle le plus vendu aux États-Unis.

Les véhicules qui sont touchés par le rappel sont ceux ayant été produits entre mars 2014 et août 2018 dans deux usines du pays, Dearborn et Kansas City.

Bien qu'on ne rapporte aucun d'accident, ni de blessé lié à ce problème, on signale toutefois dix-sept cas de départs de feu ou de fumée aux États-Unis et six au Canada.

C'est suite à une enquête interne que le fabricant automobile a découvert qu'une défaillance au niveau des rétensionneurs de certaines ceintures de sécurité des sièges avant (conducteur et passager) pouvait causer l'innflammation des gaz contenus dans le système et, au final, provoquer un incendie.

Il s'agit là d'un rappel qui pourrait coûter très cher à Ford, en tenant compte que celui-ci concerne 1 995 776 automobiles qui devront être ramenées aux concessionnaires, dont 1 619 112 aux États-Unis, 339 584 au Canada et 36 780 au Mexique. De plus, rappelons que le fabricant s'est engagé à acquitter les frais reliés aux réparations et aux remplacements des pièces.

Ce rappel important se produit alors que cette semaine, Toyota procédait aussi au rappel d'un million de véhicules de type Prius Hybride Rechargeable ainsi que le 4x4 urbain C-HR Hybride.

Le fabricant automobile avait annoncé que: "Si de la poussière s'est accumulée (...), les vibrations lors de l'utilisation du véhicule pourraient endommager la gaine isolante du faisceau et ainsi exposer le fil. [...] Dans ces conditions, un court-circuit pourrait se produire entre les fils endommagés et générer de la chaleur. Dans un cas extrême, et si la chaleur générée était suffisamment élevée, celle-ci pourrait entraîner un début d'incendie. [...] Il est difficile de savoir si et combien de fois exactement un tel incident a pu se produire."

Ce présent rappel était d'ailleurs le plus important pour la compagnie depuis 2016, à l'exception de l'affaire Takata, responsable d'une vingtaine de décès. Rappelons qu'au cours de l'affaire Takata, 100 millions de coussins gonflables avaient été rappelés par différents constructeurs dans le monde.

Partager sur Facebook
1,723 1.7k Partages

Source: Huffington Post · Crédit Photo: Flickr CC