Nouvelles : Enragé de ne pas être payer par son patron, un opérateur de pelleteuse détruit 5 maisons.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Enragé de ne pas être payer par son patron, un opérateur de pelleteuse détruit 5 maisons.

Il n'a pas fait les choses à moitié.

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,784 1.8k Partages

Si un jour votre patron vous doit de l'argent, voici exactement ce qu'il ne faut pas faire. En effet, il ne faut pas imiter cet ouvrier anglais qui a décidé de détruite 5 maisons à la pelleteuse pour se venger de son patron mauvais payeur. Une vengeance qui va lui coûter cher.

C'est BFM TV qui rapporte cette nouvelle qui risque d'en fasciner certains d'entre vous tant il s'agit d'une histoire hots du commun assez incompréhensible. En effet, dans la ville de St-Albans en Angleterre, un ouvrier a commis sans doute la plus grosse erreur de sa vie en détruisant 5 maisons à la pelleteuse pour se venger d'un patron mauvais payeur. Le moins que l'on puisse dire c'est que sa réaction était vraiment exagérée. On se demande d'ailleurs s'il regrette son geste.

Quoi qu'il en soit, avant de spéculer sur son état moral, remettons cette histoire dans son contexte. BFM TV raconte que cet ouvrier impulsif s'appelle Daniel Neagu et a 31 ans. Il travaille dans la construction depuis plusieurs années et se retrouve face à un cas qu'il déteste : son patron est un mauvais payeur et il lui doit beaucoup d'argent. En effet, on parle tout de même de 18 000 euros d’impayés. Avec une telle dette, on peut comprendre l'agacement de l'ouvrier, mais par contre on ne peut pas cautionner la violence dont il a fait preuve en retour.

En effet, BFM TV explique qu'il a décidé de se munir d'une pelleteuse et de détruire cinq maisons nouvellement construites par son employeur. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il n'a pas fait les choses à moitié. Résultat ? Plus d'un million d'euros dégâts. Cela fait beaucoup comparé aux 18 000 euros qu'il réclamait à son patron. Difficile de comprendre pourquoi il pensait que c'était une bonne décision de commettre un tel geste. On vous laisse regarder ci-dessous la vidéo en question.

En tout cas, il va pouvoir réfléchir à sa décision en prison parce qu'il vient d'être sanctionné à passer les 4 prochaines années derrière les barreaux, indique BFM TV. On imagine qu'il peut dire adieu aux 18 000 euros que son ancien employeur lui devait surtout qu'il lui avait également confisqué une machine en guise de garantie. Une chose est certaine, si un jour votre employeur vous doit de l'argent, n'agissez pas comme cet ouvrier.

Partager sur Facebook
1,784 1.8k Partages

Source: BFM TV
Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Youtube