Nouvelles : Elle reçoit une amende pour cellulaire au volant alors qu'elle utilisait le service à l'auto de Tim Hortons
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Elle reçoit une amende pour cellulaire au volant alors qu'elle utilisait le service à l'auto de Tim Hortons

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,427 2.4k Partages

Tout le monde sait qu'il ne faut surtout pas se servir de son cellulaire lorsqu'on est au volant de sa voiture, or il existe certaines situations particulières où plusieurs automobilistes se le permettent en se disant qu'il n'y a aucun risque, par exemple, lorsqu'on attend dans une file d'attente de service à l'auto. Toutefois, une automobiliste a appris bien malgré elle que c'était interdit...

L'histoire plutôt surprenante a été partagée par une automobiliste désirant demeurer anonyme qui a toutefois accepté de se confier au journaliste de Cogeco Nouvelles à Québec, Jonathan Bernard.

L'incident se serait produit il y a environ un mois alors que la femme se trouvait au service au volant de Tim Horton.

Comme l'a expliqué la conductrice, celle-ci avait sorti son téléphone cellulaire afin de payer à l'aide d'une application.

La femme explique la suite de sa mésaventure:

"Je m’en allais travailler et je suis allée chercher un café au Tim Hortons à Val-Bélair. Au service à l’auto, il y a deux voies. J’ai commandé mon café et j’ai sorti mon téléphone pour mon application de carte de crédit. Les policiers sont arrivés dans l’autre voie à côté. Il a pesé sur le criard et il m’a dit : "Attends-moi plus loin’".  J’ai pris ma commande et il m’a donné un ticket de 486 piastres et cinq points (d’inaptitude)."

Bien que la femme ait tenté de mettre en contexte les policiers afin de leur faire comprendre qu'elle ne voulait que payer son café à l'aide de son appareil, cela n'a rien changé à la décision des agents: "Sur le coup, j’ai essayé de lui expliquer que c’était l’application, je lui ai montré. Je me suis fait dire comme réponse de contester, que je n’avais pas plus le droit d’avoir mon téléphone au service à l'auto."

Alors la prochaine fois où vous voudrez payer à l'aide de votre téléphone au service au volant, rappelez-vous que ce sera à vos risques et périls!

Partager sur Facebook
2,427 2.4k Partages

Source: 98,5 FM
Crédit Photo: Adobe Stock