Nouvelles : Elle demande des réponses après avoir vu son fils mourir brûlé dans sa KIA

Elle demande des réponses après avoir vu son fils mourir brûlé dans sa KIA

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Quand Carol Nash a entendu les cris à l'aide, il était déjà trop tard. Son fils était en train de mourir brûlé dans sa Kia sous ses yeux. 

« Je ne pouvais rien faire de plus que rester là et le regarder mourir », a déploré Carol, en entrevue avec Go Public. 

Keith Nash avait 48 ans quand il est mort brûlé dans la Kia Soul de sa mère, le 19 avril 2017. Le véhicule était stationné à l'extérieur de leur appartement de Cincinnati, dans l'Ohio. 

Puis en février dernier, près de deux ans après la mort de son fils, Carol Nash a appris que Kia procédait au rappel de ces véhicules pour un risque d'incendie. 

Depuis 2015, les constructeurs coréens Kia et Hyundai (copropriétaire de Kia) ont rappelé plus de trois millions de véhicules en Amérique du Nord, pour des risques d'incendie ou de panne de moteur. Des propriétaires de voiture se demandent maintenant pourquoi les constructeurs automobiles ont mis autant de temps pour réagir et procéder au rappel de véhicules dangereux, mais aussi depuis combien de temps ils étaient au courant des problèmes. 

Mais il n'est pas simple de lier le décès de Keith Nash au rappel de véhicules. La cause officielle de son décès était l'inhalation de fumée et de gaz. Kia a suggéré que le fentanyl et l'héroïne trouvés dans le système de Keith Nash l'auraient rendu inconscient et incapable de sortir de la voiture en flammes, réduisant ainsi sa responsabilité. Kia a aussi souligné qu'il est possible que l'incendie ait été déclenché par Keith Nash en appuyant simultanément sur les pédales d'accélérateur et de frein alors que le véhicule était à "drive". Cela aurait pu mettre le feu au liquide de transmission, selon eux. 

Mais l'histoire de Keith Nash n'est pas la seule. 

Ryan Mitchell, un homme de 30 ans, a vu sa Hyundai Elantra prendre feu alors qu'il conduisait sur une autoroute de Toronto. Récemment, en Nouvelle-Écosse, une autre Hyundai Elantra s'est enflammée devant un duplex, causant un gigantesque incendie qui s'est propagé aux résidences. Une enquête est toujours en cours et la cause de l'incendie n'a toujours pas été déterminée. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CBC
Crédit Photo: Capture d'écran