Nouvelles : Des pirates informatiques s'en prennent à une pompe à essence et volent des centaines de litres.

Des pirates informatiques s'en prennent à une pompe à essence et volent des centaines de litres.

Des pirates s'attaquent à une pompe.

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
134 134 Partages

Décidément, si vous doutiez encore que nous étions bel et bien dans le futur, voilà une nouvelle qui risque vraiment de vous faire changer d'idée. En effet, le Courrier Picard a révélé qu'une station-service de Crèvecoeur-le-Grand s'était faite "pirater" de l'essence.

Ce serait dans la nuit du 21 au 22 octobre qu'un individu a été pris en flagrant délit par les policiers alors qu'il remplissait d'essence une cuve de 2000 litres ainsi que des bidons de 20 litres qu'il avait disposés à l'intérieur de son véhicule. L'homme serait parvenu à pirater le dispositif de la pompe à essence et ainsi, il avait visiblement trouvé le moyen d'avoir droit à de l'essence à volonté.

Or, le prix à payer pour ce délit d'une valeur estimée à 1600 euros lui coûtera très cher, car celui-ci a déjà été condamné à sept mois de prison ferme.

À cet, le Commandant de compagnie adjoint de Beauvais a révélé à des journalistes de BFMTV qu'il s'agissait là d'un premier délit du genre à être observé par les forces de l'ordre: "La pompe a été piratée avec un système qui permet de la désactiver et de se servir sans que le volume écoulé ne soit décompté". 

Évidemment, bien que le Commandant de compagnie adjoint soit en mesure de confirmer qu'un tel délit s'est bel et bien produit, celui-ci doit respecter l'interdiction de trop révéler de détails quant à la méthode qui a été employée par le pirate informatique. Le secret entourant ce délit est compréhensible, compte tenu que des informations pourraient être utilisées par d'autres pirates informatiques qui seraient tentés de répéter l'expérience.

C'est donc le 24 octobre dernier que le pirate informatique a été condamné par le tribunal correctionnel de Beauvais à 7 mois de prison ferme. L'homme avait tenté d'expliquer ses gestes par des dettes importantes qu'il devait régler.

La brigade de recherches de Beauvais et le groupement de gendarmerie de l’Oise ont mené une enquête qui démontrent que jusqu'ici, la police avait observé huit tentatives de vol de carburant dans le département entre juillet 2017 et octobre 2018. La police a indiqué que même si les vols d'essence semblaient vouloir gagner de plus en plus en popularité, le procédé employé cette fois-ci était plutôt unique en son genre. On peut presque parler ici d'un précédent.

Du côté des États-Unis, on dénote qu'un incident semblable a eu lieu au début juillet dans une station-service de la banlieue Sud de Detroit où des pirates seraient parvenus à dérober pour plus de 1500 dollars d'essence. Les responsables du crime n'auraient toujours pas été pincés par les forces de l'ordre et leur délit aurait permis à 10 véhicules de faire le plein sans avoir à débourser un seul dollar.

Depuis quelques années, on voit de plus en plus de pompes à essence qui sont adaptées afin de demeurer connectées. Cela permet aux propriétaires de station-service d'avoir accès à une panoplie d'options très utiles, mais toutefois, les spécialistes en sécurité s'inquiétaient déjà depuis 2015 de la vulnérabilité de certains de ces systèmes. Il y a plus de trois ans, les internautes qui fréquentaient Shodan avaient mis de l'avant que ces systèmes de pompes à essence ne bénéficiaient pas de mots de passe efficaces.

Partager sur Facebook
134 134 Partages

Source: BFMTV · Crédit Photo: Courtoisie