Nouvelles : Des citoyens dessinent des pénis autour des nids-de-poule pour accélérer leurs réparations
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Des citoyens dessinent des pénis autour des nids-de-poule pour accélérer leurs réparations

Une méthode pas comme les autres.

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,210 2.2k Partages

À Montréal, on connait bien ça les nids-de-poule, mais il faut croire qu'on n'est pas les seuls puisque les citoyens d'une banlieue anglaise vivent le même problème. Pour accélérer leurs réparations, ils ont décidé de dessiner des pénis autour de ces fameux nids-de-poule et ça marche.

C'est le Journal de Montréal qui rapporte cette nouvelle qui va sans doute en faire sourire plus d'un, mais qui va sans doute aussi peut-être donner des idées à certains d'entre vous. En effet, dans la petite ville Teeside située dans la banlieue de Middlesbrough, des citoyens dessinent des pénis autour des nids-de-poule pour accélérer leurs réparations. Cela peut paraître légèrement radical comme méthode, mais les citoyens ont tout essayé pour attirer l'attention de la municipalité sur ce problème. La majorité du temps, leurs plaintes respectives n'ont pas fonctionné, il fallait donc trouver quelque chose de plus subversif.

Le plus fou dans cette histoire, c'est que cette méthode, pas comme les autres, fonctionne, raconte le Journal de Montréal. En effet, deux jours après avoir dessiné des pénis autour de ces fameux nids-de-poule auront suffi pour les faire réparer. La municipalité en a profité également pour faire effacer les dessins de pénis évidemment. Il faut croire qu'il suffisait de dessiner des pénis pour avoir des routes dignes de ce nom. On imagine qu'il s'agit d'un message qui va donner des idées à d'autres personnes.

En effet, celles et ceux qui vivent à Montréal savent de quoi on parle. La ville est envahie par les nids-de-poule et cela peut rapidement être invivable. Ce n'est agréable pour personne et en plus cela peut être dangereux. On peut penser notamment aux cyclistes qui peuvent se mettre en grand danger s'il ne voit pas un nid-de-poule sur leur chemin. Pour les automobilistes, cela peut dégrader l'état de leur véhicule et cela peut être donc très embêtant en plus de leur coûter une certaine somme d'argent.

On se demande si cette idée va séduire les Montréalais pour accélérer tous les nids-de-poule que l'on peut trouver aux quatre coins de la ville. Gardons donc l'oeil ouvert, on sait jamais ce qui peut arriver. Si c'est le cas, on serait curieux de voir la réaction de la ville.

Partager sur Facebook
2,210 2.2k Partages

Source: Journal de Montréal
Crédit Photo: Facebook