Nouvelles : DERNIÈRE HEURE: Fermeture de la route 155 après le déversement d'acide chlorhydrique

DERNIÈRE HEURE: Fermeture de la route 155 après le déversement d'acide chlorhydrique

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
169 169 Partages

Grave accident ce lundi matin sur la route 155, vers 7 h 30. 

Un camion-citerne contenant de l'acide chlorhydrique a perdu le contrôle et son contenu s'est déversé au kilomètre 113, à La Tuque, en Mauricie.

Ce serait plus d'une centaine de litres qui se sont déversés. 

Plusieurs résidents à proximité de l'accident ont dû être évacués de toute urgence. 

Afin d'éviter qu'elle respire les émanations de cet acide fort, une femme enceinte qui se trouvait près du lieu où le camion s'est renversé a été prise en charge par les secours. 

Au moment d'écrire ces lignes, la route 155 était fermée et elle ne devrait pas être rouverte à la circulation avant plusieurs heures. 

La Sûreté du Québec, le ministère des Transports et Urgence Environnement sont sur les lieux de l'accident, selon des témoins. 

Comme il s'agit d'une histoire en développement, nous mettrons ce texte à jour dès que plus d'informations seront disponibles. 

Qu'est-ce que l'acide chlorhydrique?

L'acide chlorhydrique est une solution de chlorure d'hydrogène dans l'eau, peut-on lire sur Wikipédia. Le chlorure d'hydrogène, un acide fort, est un gaz diatomique de formule chimique HCl qui s'ionise totalement en solution aqueuse pour donner toute une variété d'espèces chimiques, notamment des anions chlorure Cl– et des cations hydronium H3O+, ces derniers étant en moyenne solvatés par cinq molécules d'eau ; diverses variétés d'ions oxonium sont également présents parmi les solutés. Il se présente sous la forme d'un liquide incolore d'aspect aqueux à l'odeur piquante très reconnaissable. L'acide concentré est très corrosif, avec des émanations ou « fumées » toxiques, et il doit être manié avec précaution.

Partager sur Facebook
169 169 Partages

Source: TVA Nouvelles et L'Écho de La Tuque · Crédit Photo: Capture d'écran