Nouvelles : Cette province instaure des contraventions jusqu'à 5000$ et un retrait votre permis si vous ne respectez pas la priorité des bus scolaires

Cette province instaure des contraventions jusqu'à 5000$ et un retrait votre permis si vous ne respectez pas la priorité des bus scolaires

Tolérance zéro pour ceux qui ne respectent pas le Code de la route.

Publié le par Les Autos dans Nouvelles

L'Île-du-Prince-Édouard vient de prendre une décision d'une importance capitale qui concerne l'ensemble de ses automobilistes puisque la province vient de mettre en place des sanctions exemplaires pour celles et ceux qui ne respectent pas la priorité des autobus scolaires.

C'est le site web d'informations et de divertissement Newsner qui rapporte cette nouvelle qui va faire beaucoup réagir dans la province de l'Île-du-Prince-Édouard, mais aussi dans le reste du Canada tant la mesure prise par cette province est audacieuse voir avant-gardiste. En effet, les automobilistes de l'Île-du-Prince-Édouard pourront désormais risquer une amende de 5000$ ainsi qu'un retrait de leur permis de conduire si ils ne respectent pas la priorité des bus scolaires.

Si vous avez suivi l'actualité de l'année 2018, vous avez sans doute remarqué que les accidents liés à des non-respects de la priorité des autobus scolaires se sont multipliés cette année en Amérique du Nord, que cela soit aux États-Unis ou au Canada. En effet, lors dernière partie de l'année, les accidents mortels se sont multipliés au point d'effrayer certains parents qui voient chaque jour leur enfant prendre l'autobus pour se rendre à leur établissement scolaire. Le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard a bien compris cela et c'est pour ça qu'une telle mesure a été prise.

Si certains observateurs peuvent trouver cette nouvelle réglementation sévère, Newsner explique qu'elle a été très bien accueillie par les habitants de l'Île-du-Prince-Édouard qui voient en cette nouvelle mesure une manière de protéger leurs enfants des personnes qui ne respectent pas le Code de la route et qui mettent en danger la vie de ces jeunes. Ajoutée à cela, l'Île-du-Prince-Édouard était déjà la province la plus sévère à ce niveau-là puisque la précédente réglementation prévoyait déjà des amendes pouvant aller de 1000 à 5000$.

Il serait intéressant de voir si dans les prochains mois d'autres provinces canadiennes vont imiter cette nouvelle réglementation mise en place par le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard. Elles vont peut-être de voir si les résultats sont concluants avant de suivre le même chemin. On serait curieux de voir aussi si cette réglementation va inspirer certains Américains qui ont connu plusieurs catastrophes de ce genre. On devrait en savoir plus d'ici les prochains mois.

Source: CBC · Crédit Photo: Wikimedia