Nouvelles : Arrêté pour avoir dévalisé des voitures de visiteurs d'un cimetière du Val-d'Oise

Arrêté pour avoir dévalisé des voitures de visiteurs d'un cimetière du Val-d'Oise

Une histoire épouvantable.

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Du mois de mars au mois d'octobre, un jeune homme de 27 ans avait pris l'habitude de dévaliser des voitures de visiteurs d'un cimetière du Val-d'Oise. Les gendarmes ont enfin pu mettre la main sur lui et il devra répondre de ses actes devant un tribunal prochainement.

C'est Le Parisien qui rapporte cette nouvelle qui risque d'en indigner un grand nombre d'entre vous. En effet, dans le Val-d'Oise, un jeune homme de 27 ans a été arrêté parce qu'il avait pris l'habitude de voler dans les voitures des personnes qui venaient se recueillir au cimetière de la commune de Domont. Il profitait que ces gens laissent leurs voitures respectives sans surveillance pour faire ses mauvais coups. Au total, on lui reproche d'avoir commis une douzaine de vols. Un nombre bien trop élevé qui a entraîné l'ouverture d'une enquête par la gendarmerie qui avait reçu plusieurs plaintes.

Le Parisien explique que les gendarmes de Domont ont eu la bonne idée de regarder les vidéos filmées par les caméras de surveillance du cimetière. À chaque fois qu'il y a eu un vol, la Peugeot 206 du jeune homme de 27 ans était présente sur le parking. Il n'en fallait pas plus pour comprendre sa logique. Le quotidien explique qu'il a tout de même volé des téléphones, des sacs à main, des GPS, des cartes bancaires, mais aussi plusieurs papiers d'identité. D'ailleurs, un de ses vols avait fait beaucoup de bruit parce qu'il avait volé un téléphone à une mère de famille qui avait perdu sa jeune fille de 16 ans dans un accident de la route. Sur ce téléphone, il y avait les seules photos de son enfant. Elle ne l'a évidemment jamais retrouvé.

Le jeune homme de 27 ans a été interpellé et placé en garde à vue par les gendarmes, raconte Le Parisien. À l'issue de celle-ci, il a reçu l'ordre de comparaître devant un tribunal en juillet prochain pour répondre de cette douzaine de vols qui ont eu lieu entre les mois de mars et octobre.  Évidemment, il devra également expliqué les dégradations faites sur certains véhicules et pourquoi il n'a pas pu se retenir de commettre des actes aussi odieux.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Adobe Stock