Nouvelles : ALERTE: Une fillette de 4 ans perd la vie lors du défilé du Père Noël au Canada

ALERTE: Une fillette de 4 ans perd la vie lors du défilé du Père Noël au Canada

C'est d'une tristesse infinie...

Publié le par Les Autos dans Nouvelles
Partager sur Facebook
334 334 Partages

C'est une véritable tragédie qui s'est produite, samedi, alors qu'une fillette de 4 ans est décédée lors de la traditionnelle parade du Père Noël, à Yarmouth en Nouvelle-Écosse. La petite fille courait tout bonnement à côté d'un char allégorique lorsqu'elle a perdu pied et qu'elle s'est retrouvée sous le véhicule, selon ce que rapporte la Gendarmerie royale eu Canada (GRC).

Les services d'urgence sont immédiatement intervenus et ont transporté la petite au centre hospitalier le plus proche, mais les médecins n'ont pu faire autrement que de constater son décès. Le caporal Dal Hutchinson de la GRC de la Nouvelle-Écosse, dont les propos sont rapportés par Radio-Canada, a affirmé que l'accident était tragique et qu'il avait traumatisé tous ceux qui ont participé au défile ou qui se sont rendus sur les lieux pour le défilé. 

Il a ajouté que de nombreuses personnes étaient présentes lorsque la tragédie s'est produite. «Nos pensées vont donc maintenant à la famille de cette petite fille, car c'est une période très difficile, mais aussi à la communauté qui regardait le défilé», a-t-il affirmé.

De son côté, la mairesse de Yarmouth Pam Mood a déclaré que l'énorme tragédie qui frappait sa communauté était l'occasion pour tous les membres de la collectivité de se rassembler et de démontrer qu'ils sont unis. «À l'heure actuelle, toute la communauté est en deuil et est très préoccupée pour la famille», a-t-elle déclaré. Elle a affirmé qu'elle n'était pas présente sur les lieux lorsque la tragédie s'est produite, mais qu'elle était sous le choc, comme tout le reste de la communauté.

C'est vers 19h que l'accident a eu lieu, samedi, près de l'intersection des rues Main et Starrs, au centre-ville de Yarmouth. Les autorités ont déclaré qu'il s'agissait d'un accident et qu'aucune accusation criminelle ne sera déposée, suite au décès de la petite. La Gendarmerie royale du Canada conseille à tous ceux qui ont été témoins de la scène ou qui ont été affectés psychologiquement par la tragédie de ne pas hésiter à consulter des professionnels de la santé mentale au besoin.

Toutes nos pensées vont vers la famille et les proches de la petite fille qui a perdu la vie, en ces moments particulièrement difficiles.

Partager sur Facebook
334 334 Partages

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Fotolia